Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lapin Vélo Cyclo-voyage entre France et Népal

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

lapinvelo

10 mars 2013

Jour 06 : Bupsa - Chablung

 

18,4 km, 6 h 25

Dénivelé positif : 1598 m

Dénivelé négatif : 1165 m

Altitude max. : 2937 m

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

Une bonne nuit de someil réparateur. Le baume du tigre appliqué sur mes genoux hier soir a fait son effet face aux petites douleurs articulaires commençant à poindre.
Je sors à 6h00 commander mon breakfast, à savoir omelette, pain tibétain et thé. Le temps que tout ça soit prêt, je m'équipe et boucle mon petit sac.

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jourTrek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour
Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

7h00, je suis en route.L'air est frais, humide, la brume ne semble pas vouloir se lever et persiste à s'accrocher à la mousse couvrant abondamment des arbres.Le sol est boueux et glissant. J'enfonce parfois jusqu'aux chevilles, j'ai bien fait d'enfiler mes guètres.

 

Karila La , Socopof La
Karila La , Socopof La

Karila La , Socopof La

Je passe la Karila Pass, ou Karila La en népali, l'ascenssion se poursuit jusqu'à une autre passe sans nom à 2934 m. Je la baptise Socopof Pass. Il parait que d'ici on apperçoit le somment du Cho Oyu culminant à 8153 m et le fond de la vallée de Khumbu, mais moi je ne vois que le grand flou blanc-gris du brouillard tenace.

Bon timing, j'arrive à Puiyan à midi et peut me réfugier dans un resto ressemblant vraiment à un resto, avec grande salle toute neuve, bien chauffée et une superbe vue panoramique sur la brume, juste au moment où une bonne averse se décide à tomber. Je m'installe et commande un plat de Chowein with vegetables (c'est juste les éternelles fried noodles déguisées sous un autre nom). L'assiette est déjà bien remplie, et , à peine finie on me ressert d'office, j'ai l'estomac plus que comblé. Le temps d'avaler ça, d'enfiler une couche supplémentaire de vêtements et de payer, la pluie s'est arrêtée. Faussement ; elle revient métronomiquement en petites giboulées aussi glacées que démoralisantes.

Le trek est glissant, voire dangereux. Je manque de faire le grand saut dans le vide suite à un dérapage incontrôlé, causant uen bonne frayeur à ma personne et à un népalais me suivant. Si je suis crotté jusqu'aux genoux, lui est tout de blanc vêtu, sautille allègrement avec classe de pierre en pierre avec ses petites baskets aussi immaculées que le reste de sa tenue. J'ai l'air un peu pitoyable à côté de lui, et ça va pas s'améliorer dans la descente suivante. Un vrai tobogan, je pars en glissade sur les fesses et me rattrape de justesse. Trois jeunes devant moi sont hilares, mais seulement quand je me relève le pouce en l'air pour signaler que tout va bien. Avant ça, ils retenaient leur souffle. Bon, assez de cascades pour aujourd'hui, j'avance dorénavant avec une extrème prudence qui ne m'est guère coutumière, vérifiant soigneusement mes appuis au sol, m'accrochant d'une main à une roche ou une branche et décrottant la semelle de mes godillots tous les cinquante mètres.

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour
Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour
Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

En bas de la pente, un jeune gars débarque, commence à cheminer à mes côtés et entame la conversation. C'est plus un monologue ; il sent l'alcool à plein et s'exprime dans un hermétique charabia anglo-népali. Un relou, y avait longtemps. Après plusieurs stratagèmes infructeux, j'arrive à le semer discrètement.

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour
Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour
Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

Maintenant, ça remonte doucement, finie la boue, ça serait des plus agréables sans cette météo de merde. Je débarque dans la vaste zone habitée s'étirant en longueur ouvrant la vallée de Khumbu, Chaurikharka. Un vrai festival de rochers à Mani, mûrs à Mani, Chortens, Gompas, moulins à prières ... et derrière, lesmontagnes émergent enfin de leur cocon de nuages. Magnifique. Tout le monde, trekkers comme locaux, admire le paysage enfin dévoilé pour une courte durée,car il est 17h et le crépuscule commence déjà à s'installer.

L'étape du jour était sensée faire 14km, j'en suis à 18. Ce ne sont que 4 malheureux kilomètres, mais tout de même plus d'une heure de marche, et leskilomètres du soir sont toujours bien plus longs et éprouvants que ceux du matin. Histoire de gratter un peu sur la journée suivante, je passe le centre deChablung pour m'arrêter dans la dernière lodge, déserte et tenue par une pauvre didi débordée, entre son bébé et les tâches ménagères.

Demain, j'arriverai à Namché Bazar, la mythique capitale Sherpa dont je rêve depuis mon enfance. Une ultime étape avant un jour de repos qui promet bien du sport. 17km, encore plus de 1500 m de dénivellé positif et une arrivée à 3840 m. Alors, hop, au lit !

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Sixième jour

Commentaires