Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lapin Vélo Cyclo-voyage entre France et Népal

Trek Jiri - Tengboche - Jiri -- Troisième Jour

lapinvelo

07 mars 2013

 

Jour 03 : Sete - Junbesi

13,7 km, 5 h 10

Dénivelé positif : 2237 m

Dénivelé négatif : 2027 m

 Altitude max. : 3538 m

 

jour 03

 

En jettant un coup d'oeil par la fenètre vers minuit, je peux admirer un rudement chouette ciel étoilé, le temps s'est complètement dégagé mais il gèle.  Je me réfugie dans la moelleuse chaleur de mon duvet et me rendort jusqu'à l'aube, 6h30. Le temps de remballer mon petit barda, d'avaler un pain tibétain nappé de miel et arrosé d'une tasse de thé noir, je suis en route à 8h00. Frisquet mais joli, la neige/grêle a tout recouvert d'une petite couche blanche qui scintille sous le soleil.

 

DSCN7015.JPG

 

Ladite petite couche s'épaissit pour atteindre 10-15 cm dans la forêt, et je continue de grimper, avec pour la première fois des pics enneigés en guise de toile de fond. Pour le coup ça fait vraiment montagne. Arrivant à une altitude de 3200 m, je commence à ressentir une légère ivresse, mais pas de problème de souffle.

 

Les cieux noircissent au fur et à mesure que je m'élève. J'ai un peu de mal à repérer le bon sentier, d'une part à cause de la neige fraîche, et d'autre part parce que des sentiers, ils en en a partout, qui partent dans tous les sens. Le sol gèle et dégèle alternativement suivant le rythme des jours et des nuits, et là, ce matin, il y a pas mal de glace, faut faire assez gaffe à pas déraper pour se retrouver en petits morceaux 500 m plus bas. 

 

DSCN7021.JPG

 

En arrivant en vue du Lamunja La (« La » signifie « col » en népali), la neige commence à tomber, l'horizon est complètement bouché, le vent fort et froid. En mettant les pieds par erreur dans une congère, j'enfonce jusqu'aux genoux. Hier j'étais en été, aujourd'hui je suis en hiver. 

 

Après un chorten et quelques ruines, je suis enfin à ce satané col, à 3538 m de haut. Il est midi, et qu'est-ce qu'il y a juste là ? Une lodge ! Je pousse la porte et ai la bonne surprise de retrouver les hollandais qui finissent leurs assiettes de fried noodles with vegetables. Comme il en reste dans la poele, j'ai la chance de pouvoir m'atabler sans attendre devant une grosse portion fumante (et bien épicée). 

 

DSCN7026.JPG

 

 

Après cette salutaire pause au chaud, je remet mes gants et part affronter la descente. Pas facile, même assez acrobatique. Je suis très vite dans uen forêt de sapins moussus et de rodhos, la neige s'est muée en petite pluie qui ne durera pas, les cailloux glissent, la terre glisse, et encore une fois mes batons m'évitent la cascade. Après ce délicat passage, ça devient très aisé en fond de vallée. Belle récompense après l'éprouvante matinée que je viens de passer.

 

DSCN7030

 

C'est même de mieux en mieux, peu d'efforts à fournir pour avancer à une excellent allure une fois Taktor passé, le tout dans un environnement magnifique. Mais cependant, si le soleil était revenu, les nuages menaçant le cachent de nouveau quand le soir arrive, j'éntend également gronder le tonerre. C'est donc sous une pluie tombant dru que je débarque à Junbesi, village dominé par un gompa.

 

DSCN7033.JPG

 

 Pour cette nuit, je jette mon dévolu sur la Ang Chhokpa Lodge, vénérable établissement ayant ouvert ses portes en 1978. C'ets une bonne année, 1978. Changement de décor par rapport à hier : c'est grand, propre et confortable. Comme je suis le seul client, on m'invite à m'installer dans la cuisine, au coin du feu. Je rédige mon journal pendant que la didi me prépare des fried noodles. C'est familial et chaleureux, avec les enfants et les amis qui passent dire namasté. La salle de bain, par contre, avec son robinet d'eau glacée et ses trous d'aération dans les murs, est assez spartiate mais a au moins le mérite d'exister. En tous cas, la toilette de ce soir sera pour le moins sommaire. Certes il y a toujours moyen de prendre une douche chaude payante(qui marche au gaz) comme dans la quasi-totalité des lodges, mais je préfère économiser mes roupies, et franchement, c'est un luxe dont j'ai largement apris à me passer. Allez, sur ce, bonne nuit et à demain.

Commentaires

Alice 02/03/2014 23:38

Brr, un peu neigeux-pluvieux ce 3e jour