Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lapin Vélo

Cyclo-voyage entre France et Népal

Népal, acte 2

lapinvelo
Népal, acte 2
Népal, acte 2

Quand je sors de ma chambre à 6h00, après une affreuse nuit passée à tousser et transpirer sous l'effet de la fièvre, au point de tremper draps et matelas, j'ai l'agréable surprise de constater que le.réceptionniste s'est occupé de me trouver un minibus se rendant à Katmandou, démarrant dans 40 min juste devant l'hôtel et ne mettant que 7h pour parcourir les 250 km de routes tortueuses menant à la capitale. Après plus de deux mois en Inde durant lesquels je n'ai pu me fier qu'à moi-même et batailler constamment pour être sûr d'obtenir ce que je voulais, ça fait plaisir. En prime le véhicule est...

Varanasi - Sonauli

lapinvelo
Varanasi - Sonauli
Varanasi - Sonauli

Il est impossible de décrire complètement Varanasi avec de simples mots, la ville marque surtout par son ambiance si spéciale, qui a presque réussi à m'envouter. Varanasi est la plus sainte des villes saintes de l'hindouisme, c'est la ville de Shiva. A ce titre, c'est un lieu de pèlerinage de premier ordre ; les fidèles y viennent surtout pour purifier leur âme dans les eaux sacrées (auxquelles se mêlent les égouts) du Gange, d'autre pour y mourir, s'y faire incinérer et voir leurs cendres dispersées dans le fleuve, leur permettant d'atteindre la moksha, la libération du cycle des réincarnations....

Pushkar - Varanasi

lapinvelo
Pushkar - Varanasi
Pushkar - Varanasi

Après quelques jours de repos à Pushkar la réserve de hippies pseudo-mystiques enfumés en carton, je prend le chemin de Varanasi, plus connue en occident sous le nom de Bénarès. Je parcours 10km pour arriver à Ajmer. Une portion ma foi fort jolie et bien agréable, qui a l'apparence d'une route de montagne sans en avoir la difficulté. À la sortie d'un virage, se dévoile Ajmer, que je domine. C'est bien plus beau que je ne me l'imaginais, la ville s'étend autour d'un lac, c'est très joli vu depuis ces hauteurs. Je traverse l'agglomération et son centre en vitesse, ne m'arrêtant que le temps de prendre...

Veuillez patienter, SVP.

lapinvelo
Veuillez patienter, SVP.
Veuillez patienter, SVP.

Namasté ! Un petit message pour vous prévenir qu'il n'y aura pas de mise à jour avant un certain temps. Je me suis difficilement extirpé de cette Inde pompeuse d'énergie physique et mentale, après pas mal d'aventures et un passage par Varanasi. Actuellement à Katmandou, je me remet d'une sale Rhino Bronchite, qui, rassurez-vous guérit très bien grâce aux soins du médecin de l'Ambassade de France et ses drogues chimiques miraculeuses. La rédaction ce blog demande aussi beaucoup de travail, comme pour un album d'Asterix, et il me faut un peu de temps pour digérer l'expérience indienne. Du temps que...

Ballade au pays des Rajpoutes, épisode II

lapinvelo
Ballade au pays des Rajpoutes, épisode II
Ballade au pays des Rajpoutes, épisode II

Quand je quitte Bikâner, c'est couvert, il a plu toute la nuit, il tombe encore quelques gouttes et j'ai le vent de face. C'est monotone, tout ce qui était poussiéreux est devenu boueux, et j'ai plus de 300 km à me taper en ligne droite. Génial. Je passe à proximité de Pokaran, le site des essais nucléaires de l'Inde. Comme prévisible, ça grouille de trouffions qui s'agitent dans tous les sens et font des essais d'artillerie. Encore un truc qui sent la provoc', le Pakistan est toujours aussi proche. Loin de ces tensions internationales, j'ai un soucis bien plus terre-à-terre : ce matin, comme à...

Ballade au pays des Rajpoutes, épisode I

lapinvelo
Ballade au pays des Rajpoutes, épisode I
Ballade au pays des Rajpoutes, épisode I

Avec une météo digne d'un joli mois de mai, le Pendjab devient tout de suite plus agréable à parcourir. Je roule sur des routes pas trop fréquentées, c'est bucolique, la fin de la vague de froid semble mettre tout le monde de bonne humeur, j'atteint une bonne moyenne de 100km par jour et trouve de nouveau des endroits se prêtant au plantage de tente... Ça faisait un moment que tant d'éléments propices à un voyage agréable et facile n'avaient pas été réunis, je savoure. Le coin est couvert d'orangeraies, donc on peut acheter des fruits tout juste cueillis et boire du bon jus. Les oranges qui ont...

Rishikesh - Amritsar

lapinvelo
Rishikesh - Amritsar
Rishikesh - Amritsar

Me voilà sur la route encore, après ces quelques jours de repos salutaire. Cette fois-ci pas de mise en garde contre les fauves ou les reptiles, mais contre les éléphants sauvages qui peuvent se promener sur la route. Bon ça va, si j'en vois un je pense pouvoir réussir à l'éviter. A vrai dire je me méfie bien plus des macaques, toujours aussi nombreux, que je dois frôler à cause des voitures et qui montrent les dents. Moi qui voulais voir des singes, je commence à en avoir ma claque de ces sales bestioles. A part ça, c'est agréable, tournicotte mais pas trop, monte et descend mais pas trop, ça...

Premiers coups de pédales en Inde

lapinvelo
Premiers coups de pédales en Inde
Premiers coups de pédales en Inde

D'ordinaire, il y a toujours après la frontière foule de boutiques, bureaux de change, et cætera ... Là, rien, le néant. Une route perdue dans la jungle, pas de panneaux de bienvenue mais des avertissements stipulant de ne pas entrer sous le couvert des arbres au risque de se faire dévorer par un tigre, manger par un ours, boulotter par un serpent ou crabouiller par un éléphant. C'est le parc national de Dudhwa, alternant entre forêt, marécages, et quelques champs de cane (à sucre, pas à bis). Le tout noyé dans la brume. Je croise quand même quelques vélos, deux-trois Tata et reste bouche bée devant...

Katmandou - Danghadi

lapinvelo
Katmandou - Danghadi
Katmandou - Danghadi

Avant de quitter ce cher Népal que j'aime tant, je vais rendre une petite visite à Olivier et Soorina, couple franco-nepali installé à l'écart de la ville (merci Claude pour m'avoir mis en contact avec eux). À eux deux, ils forment Raï ko Ris (entre autre) un bon groupe d'Anarkopunk, militant et engagé comme il se doit, et tiennent en leur demeure un info kiosk alternatif, où tout un chacun peut venir se documenter. Ce sont des gens biens et actifs, participant activement à la vie sociale locale, apportant leur aide aide aux personnes en difficulté (principalement les femmes et les enfants), mettant...

Un de plus.

lapinvelo
Un de plus.
Un de plus.

Le service des visas ouvre théoriquement à 8h30, mais mieux venir un peu plus tôt, car à 7h45, la queue sur le trottoir est déjà bien fournie. À 9h00, le portail s'ouvre enfin, et après avoir patienté dehors, il faut maintenant patienter dedans, mais il y a un système de tickets, ce qui permet de sortir et revenir sans perdre sa place. Je suis le numéro 47, l'unique guichet n'entre en service qu'à 10h00. Ça promet, j'ai eût bien fait d'emprunter un bouquin de SF (la première fois depuis six mois que je peux enfin lire autre chose que mes guides touristiques ou les infos) pour tuer les quelques...

<< < 1 2 3 4 5 > >>